Photo by Fusion Medical Animation on Unsplash
    

Les consommateurs bruxellois face à la crise du coronavirus

La confiance des consommateurs bruxellois a atteint son niveau le plus bas jamais enregistré, après une forte chute en avril.

Le pessimisme accru des consommateurs bruxellois provient essentiellement de prévisions plus sombres quant à la situation économique et le chômage belges mais aussi quant à leur situation financière personnelle.

De plus, deux questions en lien avec la crise du coronavirus ont temporairement été ajoutées au questionnaire habituellement soumis aux consommateurs chaque mois.

Ces questions portent d’une part sur la perte de revenus des ménages en lien avec la crise et d’autre part sur leur capacité à amortir les chocs en recourant à leur épargne.

En Région bruxelloise, en avril, 34 % des répondants souffrent d’une perte de revenus en lien avec la crise, contre 33 % à l’échelle nationale. Parmi ceux-ci, seuls 50 % disposent d’un coussin d’épargne leur permettant de faire face aux dépenses nécessaires pendant au moins 3 mois, contre 58 % à l’échelle du pays.