(cc) Pixabay
    

Mise à jour de l’enquête auprès des consommateurs avec les données de mai 2021

Depuis le début de la crise du Covid-19, deux questions ont été ajoutées à cette enquête afin d’évaluer la vulnérabilité des ménages bruxellois face à la crise.

En Région bruxelloise, en mai, 13 % des répondants souffrent d’une perte de revenus d’au moins 10 % en lien avec la crise. Parmi ceux-ci, 37 % disposent d’un coussin d’épargne limité à maximum 3 mois de dépenses nécessaires. Ces deux informations ensemble indiquent qu’en mai 2021, 5 % des ménages bruxellois seraient extrêmement vulnérables face à la crise du coronavirus, tout comme à l’échelle du pays.

Consultez le sous-thème « Conjoncture » pour plus d’informations.