Vous êtes ici : Accueil / Publications / Titres / À la Une / Octobre 2017 - Immobilier : la Région bruxelloise est la plus chère

Octobre 2017 - Immobilier : la Région bruxelloise est la plus chère

Institut Bruxellois de Statistique et d'Analyse (IBSA) - À la Une - Prix de vente moyen des maisons d'habitation ordinaires et des appartements dans les 3 Régions.

Depuis de nombreuses années, c’est en Région bruxelloise que l’immobilier est le plus cher. L’année 2015 fit exception à cette règle : les maisons d’habitation ordinaires y étaient toujours, en moyenne, les plus chères de Belgique mais pas les appartements. En 2016, Bruxelles redevenait la Région la plus chère. Les maisons y sont en particulier onéreuses.
 

Prix de vente moyen des maisons d'habitation ordinaires et des appartements dans les trois Régions (2016)
 


 

Méthodologie

Le terme " maison " fait référence aux maisons d’habitation ordinaires. Cette catégorie regroupe tous les types de maisons, sauf les villas, les bungalows et les fermettes. Une maison " d’habitation ordinaire " est un bien relativement rare à Bruxelles, où le parc de logements se compose essentiellement d’appartements. À l’opposé, en Wallonie et en Flandre, le parc de logements se compose essentiellement de maisons d’habitation ordinaires et de villas.

Les chiffres portent sur le prix moyen des habitations vendues soumises au régime des droits d’enregistrement. Ils n’incluent pas les nouvelles constructions. Les chiffres pour 2015 et 2016 sont par ailleurs provisoires. À la suite d’une modification du processus de traitement des transactions immobilières par l'Administration Générale de la Documentation Patrimoniale du SPF Finances (l’ancien " Cadastre "), les transactions immobilières de 2015 et 2016 n’ont pas encore toutes été traitées.

 

La Région bruxelloise, de loin la plus chère pour l’achat d’une maison

En 2016, une maison coûtait 412 843 euros en Région bruxelloise, contre seulement 228 480 euros en Région flamande et 157 306 euros en Région wallonne. L’achat d’une maison à Bruxelles est donc deux fois plus cher qu’en Flandre et même deux fois et demi plus cher qu’en Wallonie.

Depuis 2015, le prix moyen d’une maison en Région de Bruxelles-Capitale (RBC) excède les 400 000 euros. C’est le résultat de la forte hausse des prix entre 2014 et 2015 : le prix de vente moyen d’une maison a grimpé de +10,6 %1 en un an. La dernière observation de 2016 indique cependant que cette forte progression des prix ne s’est pas poursuivie.
 

En 2016, Bruxelles redevient aussi la Région la plus chère pour les appartements

Pour les appartements, la différence de prix entre la Région bruxelloise et les deux autres Régions n’est pas aussi marquée. Le prix de vente moyen d’un appartement est similaire à Bruxelles et en Flandre. Sous l’effet de la forte hausse des prix en Flandre entre 2014 et 2015, la Région bruxelloise a d’ailleurs cédé – pour la première fois depuis 2002 – sa place de Région la plus chère pour l’achat d’un appartement. En 2015, un appartement coûtait en moyenne 229 939 euros à Bruxelles et 230 983 euros en Flandre.

En 2016, Bruxelles est redevenue la Région la plus chère pour l’achat d’un appartement. Avec un prix moyen de 235 228 euros pour un appartement, la Région bruxelloise est à nouveau un peu plus chère que la Région flamande, où un appartement coûte en moyenne 227 855 euros. En Région wallonne, il est possible, d’acquérir un appartement pour 173 542 euros en moyenne.
 

En Région bruxelloise, une maison coûte presque le double d’un appartement

Les chiffres démontrent qu’en Région flamande et en Région wallonne, les prix moyens de vente ne divergent pas tellement entre un appartement et une maison. En Flandre et en Wallonie, un appartement est en moyenne aussi cher, voire plus cher, qu’une maison. Ce n’est pas le cas en Région bruxelloise, où une maison coûtait, en moyenne, presque le double d’un appartement en 2016.

Il importe de contextualiser ces chiffres. A l’inverse de la Flandre et de la Wallonie, le marché immobilier bruxellois se compose majoritairement d’appartements. En 2016, les appartements constituaient 73 % des logements vendus en Région bruxelloise. Ce pourcentage est nettement supérieur à celui observé en Région flamande (33 %) et en Région wallonne (18 %). La proportion d’appartements/maisons au sein du parc résidentiel est très différente d’une Région à l’autre. De plus, les caractéristiques d’une maison/un appartement varient aussi d’une Région à une autre.
 

 En savoir plus ?

Pour plus de chiffres concernant les ventes immobilières, consultez la rubrique " Parc de bâtiments résidentiels et non résidentiels " du thème Aménagement du territoire et immobilier.


[1] L’inflation s’élevait à 0,6 % entre 2014 et 2015. Si l’on en tient compte, la hausse était de 10 %.