Vous êtes ici : Accueil / Publications / Titres / À la Une / Décembre 2018 - 84 % des bâtiments bruxellois construits avant 1960

Décembre 2018 - 84 % des bâtiments bruxellois construits avant 1960

Institut Bruxellois de Statistique et d'Analyse (IBSA) - À la Une - Chronologie de construction du parc immobilier.

La Région de Bruxelles-Capitale s’est urbanisée au fil des années. Au 1er janvier 2018, elle compte quelque 195 000 bâtiments sur un territoire de 161 km². Mais quand ces immeubles ont-ils été construits ? La réponse se trouve dans le graphique ci-dessous : 84 % du parc immobilier bruxellois date d’avant 1962. La chronologie de construction du parc immobilier bruxellois reflète en fait l’histoire de l’urbanisation bruxelloise.

 

Période de construction du parc immobilier au 1er janvier 2018
 

Source : Statbel (Direction générale statistique - Statistics Belgium) & SPF Finances - AG Documentation patrimoniale
 

40 % des bâtiments bruxellois construits avant 1919

Le bâti bruxellois est plus ancien que le bâti belge dans sa totalité : 40 % des bâtiments bruxellois ont été construits avant 1919. La Région bruxelloise compte particulièrement plus de bâtiments construits au début du 20ème siècle (1900-1918) que la Belgique dans son ensemble : 45 000 bâtiments bruxellois datent de cette époque, soit 23 % du parc immobilier bruxellois en 2018. Seul 8% du parc immobilier belge est de la même période.

Cette situation résulte notamment des évènements historiques suivants :

  • le développement de Bruxelles au Moyen Âge (le Pentagone) ;
  • le développement urbanistique de Bruxelles dès l’indépendance de la Belgique.
     

L’urbanisation bruxelloise s’est ainsi progressivement étendue au-delà de la deuxième enceinte de la ville (les actuels boulevards de la petite ceinture). Ce processus s’est accéléré à la fin du 19ème siècle et la ville a couvert une bonne partie de la première couronne (voir définitions dans l’encadré ci-après), créant une couronne d’urbanisation continue de près d’un kilomètre de large[1].
 

45 % des bâtiments bruxellois construits entre 1919 et 1960

53 000 bâtiments bruxellois datent de 1919 à 1945, soit 27 % du parc immobilier bruxellois actuel. La Belgique compte quant à elle seulement 14 % de bâtiments construits à cette même époque. Par ailleurs, 18 % du parc immobilier bruxellois (35 000 bâtiments) a été construit entre 1945 et 1962.

Ces chiffres reflètent l’extension de la première couronne bruxelloise durant l’entre-deux-guerres, suivie du développement de la deuxième couronne (voir définitions dans l’encadré ci-après). Celle-ci a atteint les frontières de la Région vers 1960[2].
 

Seuls 16 % des bâtiments bruxellois construits après 1960

En 1960, le territoire bruxellois est en grande partie urbanisé. Dès lors, peu de bâtiments ont été construits après 1960

Le parc immobilier bruxellois actuel compte :

  • 9 % de bâtiments construits dans les années 1960 et 1970 ;
  • 4 % de bâtiments construits dans les années 1980 et 1990 ;
  • 3 % de bâtiments construits au 21e siècle.


Ces chiffres sont plus élevés à l’échelle de la Belgique : 23 % (1960-80), 16 % (1980-2000) et 9 % (2000-2017). La moitié du parc immobilier belge date donc d’après 1960, contre seulement 16 % à Bruxelles.

 

Définitions

Les données utilisées proviennent de la statistique cadastrale du parc de bâtiments, calculée par l’Administration générale de la Documentation patrimoniale (anciennement « le Cadastre ») du SPF Finances. Elles renseignent la période de construction des différents bâtiments en Région de Bruxelles-Capitale au 1er janvier 2018. Plus exactement, l’année de construction des bâtiments est l’année durant laquelle la construction du bâtiment a été achevée. La date d’une éventuelle rénovation ultérieure n’est jamais prise en compte.

Les première et deuxième couronnes traduisent une répartition en ceintures du territoire bruxellois :

  • La première couronne couvre plus exactement la zone entre les avenues de la petite ceinture et de la moyenne ceinture – l’avenue Churchill (au sud), les boulevards militaires (à l’est : Général Jacques, Général Meiser, Brand Whitlock, Auguste Reyers, Général Wahis) et les lignes de chemin de fer (à l’ouest).
  • La deuxième couronne est formée par les zones suivantes : Anderlecht et Molenbeek au-delà de la gare de l’Ouest, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Laeken Nord, Neder-Over-Heembeek et Haren, Evere, Ganshoren, Ixelles au-delà du boulevard Général Jacques, Jette-Nord, Schaerbeek au-delà du boulevard Lambermont, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre.

 

 

 En savoir plus ?

Consultez le thème « Aménagement du territoire et immobilier » sur le site Internet de l’IBSA pour en savoir plus sur le parc immobilier bruxellois.

Le Monitoring des Quartiers contient de plus amples informations concernant la structure du territoire bruxellois.


Bibliographie

ULB-IGEAT et Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, 2010. Fiche Régionale In : Fiches communales d’analyse des statistiques locales en Région bruxelloise. 2010. Vol. 1. Réalisée pour la COCOF.


1. Voir ULB-IGEAT et Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, 2010.

2. Voir ULB-IGEAT et Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, 2010.